Communiqués

Les voeux du Président de l'UIMM-GL, Nicolas FOUCARD

En cette période où nombre de nos compatriotes subissent les conséquences de conflits sociaux qui minent l’activité économique de notre pays, je choisis de vous présenter à l’aube de cette nouvelle année des vœux d’optimisme et de volontarisme.

Car la baisse de l’emploi industriel, continue depuis plusieurs années, paraît enrayée aujourd’hui, et les postes créés en 2019 ont contribué à la baisse significative (- 2,3 points) du chômage, même si beaucoup reste encore à faire pour l’Industrie.

Le problème numéro 1 que nous rencontrons aujourd’hui est désormais celui du recrutement.

Force est de constater que plus de 28 000 emplois industriels ont été créés depuis 2017, et que 115 nouveaux sites industriels ont pu entrer en activité en 2019 dans notre pays. C’est sans doute le signe que l’Industrie est revenue dans le radar des gouvernants et des relais d’opinion, et il faut bien sûr s’en féliciter. Mais c’est aussi et avant tout l’illustration de votre détermination et de votre volontarisme, à vous, Chefs d’Entreprises de toutes tailles et de tous secteurs, industrielles et industriels qui croient encore au destin industriel.

Avec une lucidité qui ne se dément pas, Winston Churchill soulignait déjà : « Certains considèrent le Chef d’entreprise comme un loup qu’on devrait abattre. D’autres pensent que c’est une vache qu’on peut traire sans arrêt. Peu voient en lui le cheval qui tire la charrette ». Plus que jamais,dans cette période gonflée de démagogie médiatisée à outrance, c’est à nous, dirigeantes et dirigeants d’entreprises, patrons de PMI et responsables d’établissements industriels, qu’il appartient de garder et de porter le flambeau de l’optimisme industriel. A nous de faire comprendre à nos interlocuteurs, dans l’entreprise et hors de l’entreprise, que l’industrie est l’ossature de l’économie nationale, qu’elle en assure une part essentielle de la valeur ajoutée, et qu’elle rassemble toutes les activités qui concourent au progrès humain, des transports à la santé et à la communication, consolidant notre confort quotidien et bâtissant les rêves du futur.

Cette aventure industrielle, indissociable du destin humain, il convient avant tout de la faire partager aux jeunes, pour éviter qu’ils ne désertent la technologie ou qu’ils n’y voient qu’une fonction d’usage éphémère, mais qu’ils en ressentent véritablement la curiosité et l’utilité. Par ces actions du quotidien, nous contribuerons à redorer le blason de notre industrie et à y attirer les talents de demain.

Car l’industrie, c’est ce qui est utile, c’est aussi simple que cela : il faut donc le rappeler et le montrer. Au moment où l’apprentissage commence de connaître un nouvel essor, il nous appartient d’en investir toutes les possibilités afin d’en déployer l’efficience et l’exemplarité. Vous savez que la Maison de l’Industrie s’y emploie à nos côtés comme le partenaire de proximité de l’entreprise industrielle. Son rôle est d’accompagner le présent pour nous aider à préparer l’Industrie du futur.

Il appartient à notre syndicat professionnel, engagé dans l’action par son service juridique et RH, ses opérations de terrain pour accompagner le développement industriel, son potentiel d’ingénierie des compétences et de formation professionnelle, sa présence territoriale et sa capacité d’intervention concrète, d’assurer la promotion et la défense de nos entreprises et à travers elle, celle de l’industrie. Et il nous appartient ensemble d’agir solidairement pour anticiper les problèmes et faire remonter les vraies questions : celles auxquelles sont confrontées au quotidien nos entreprises, la transition énergétique, le rapport au travail, le recrutement, la mobilité, les contraintes et les charges de gestion, les infrastructures utiles, l’innovation, les relations clients-fournisseurs, les conditions du financement des activités et des projets… C’est la raison pour laquelle, si vous le voulez bien, je reprendrai en 2020 mes visites auprès de vous, dans vos établissements, afin d’intégrer au fil de l’eau toutes les problématiques que vous pourriez exprimer pour essayer de porter justement votre parole et défendre au mieux vos intérêts.

D’ici là, et dans l’attente de nos prochains contacts, je vous renouvelle au nom de l’UIMM Gironde-Landes et en mon nom personnel, pour vous-même, votre entreprise, vos proches et vos équipes, tous mes meilleurs vœux pour une année 2020 porteuse d’espoir et de réussite pour votre activité et celle de l’industrie et des industriels !


EXCELLENTE ANNÉE


L'UIMM poursuit sa campagne pour changer le regard sur l'Industrie


L’UIMM a fait évoluer son identité, il y a deux ans, pour devenir La Fabrique de L’Avenir et promouvoir une industrie positive, porteuse de solutions sur les sujets de l’emploi et de la formation. L’UIMM poursuit aujourd’hui son travail au service de l’attractivité du secteur et de ses métiers en montrant une industrie qui se transforme.

 

BESOINS ET DIFFICULTES DE RECRUTEMENT DES INDUSTRIES DE LA METALLURGIE EN NOUVELLE-AQUITAINE

 
L’étude COMMETE réalisée en Nouvelle-Aquitaine, à la demande de la Commission Paritaire Régionale Emploi Formation des Industries de la Métallurgie, souligne les besoins de recrutement de la branche de 7 000 à 7 500 candidats par an d’ici 2022 et également les difficultés sur de nombreux métiers industriels, qui sont accentuées par des départs à la retraite importants et un faible poids des jeunes dans les effectifs. Le déficit d’image et la méconnaissance des métiers de l’industrie expliquent en grande partie ces tensions.
 
NOUVELLE CAMPAGNE NATIONALE POUR RENFORCER L’ATTRACTIVITE DE L’INDUSTRIE
 
Pour attirer les candidats dont l’industrie française a besoin dans les prochaines années, les entreprises du secteur doivent témoigner de ce qu’elles font déjà, c’est-à-dire recruter des jeunes en apprentissage, former leurs salariés en développant leur employabilité, faciliter l’épanouissement au travail et la vie en équipe.
 
L’UIMM lance une nouvelle campagne articulée autour d’un film et de témoignages d’industriels, de salariés et d’apprentis avec l’ambition de faire de l’industrie un choix d’avenir pour tous et notamment pour les jeunes.
 
SEMAINE DE L’APPRENTISSAGE DANS L’INDUSTRIE DU 2 AU 7 DECEMBRE
 
Cette campagne marque également le lancement de la Semaine de l’Apprentissage dans l’Industrie qui se déroulera du 2 au 7 décembre 2019.

A cette occasion, le Pôle Formation UIMM Nouvelle-Aquitaine / CFAI Aquitaine ouvre ses portes pour inviter les jeunes et leurs familles à découvrir les nombreuses offres à pourvoir en alternance ainsi que la palette très large des métiers de l’industrie : un secteur qui propose des emplois qualifiés et bien rémunérés, qui ont du sens avec de bonnes conditions de travail, des critères en accord avec les attentes des nouvelles générations.
 
Cette semaine d’actions et de rencontres a pour objectif de valoriser l’apprentissage, une voie d’excellence pour accéder à un métier de l’industrie et entrer dans la vie professionnelle.

Pour en savoir plus sur la Semaine de l’Apprentissage dans l’Industrie au Pôle Formation UIMM Nouvelle-Aquitaine / CFAI Aquitaine et découvrir le programme, rendez-vous sur : bit.ly/SDAI2019_PF-CFAI

Pour découvrir le nouveau film de l'UIMM https://youtu.be/wXsxL-qXWxk



© UIMM Gironde Landes - Adhérente à l'UIMM





Accueil
Agenda
L'UIMM
Devenir membre de l'UIMM
Publications
Economie et technologie
Juridique et social
Compétences et ressources Humaines
Espace emploi