La Convention collective des industries métallurgiques, mécaniques et connexes de la Gironde et des Landes conclue entre l’UIMM Gironde-Landes et les organisations syndicales représentatives des salariés fixe sur les départements de la Gironde et des Landes, à l’exception du canton de Saint-Martin-de-Seignanx, l’ensemble des règles particulières du droit du travail applicable au sein des établissements relevant des activités visées par l’accord national du 16 janvier 1979 sur le champ d’application des accords nationaux de la métallurgie.

Les « clauses générales » de la Convention collective des industries métallurgiques, mécaniques et connexes de la Gironde et des Landes concernent plus directement la Convention collective (mise en œuvre, modification…) et fixent des règles de généralités relatives à la représentation du personnel, au contrat de travail,  à la santé et sécurité au travail, à l’emploi…

Les « clauses particulières » de la Convention collective des industries métallurgiques, mécaniques et connexes de la Gironde et des Landes règlent les rapports entre les salariés non-cadres (ouvriers, employés, techniciens, dessinateurs et agents de maîtrise) et les employeurs relevant du champ d’application professionnel et territorial de la Convention collective. 

Ces « clauses particulières » intégrent les dispositions conventionnelles relatives à :

  • L’ancienneté
  • Le contrat de travail, au travers de sa formation (période d’essai notamment), son exécution et sa rupture (démission, licenciement, départ à la retraite, indemnités de rupture, préavis, clause de non-concurrence…) ainsi que les situations de suspension du contrat de travail (maladie, congés payés, absences liées à des événements familiaux tels que mariage, décès, naissance…)
  • La rémunération (minima salariaux (voir dernier accord conclu), prime d’ancienneté (voir dernier accord conclu), majorations de salaire et indemnités liées à l’organisation du travail…)

Pour tous renseignements :

Contactez l’équipe de juristes-conseils